Logo Miel du Jura du site miel-des-abeilles.comL'apiculture alternative pour se reconnecter au vivant!

 Une apiculture de bon sens

On dit que l’abeille noire est agressive, Je visite mes fifilles sans les gants

Faire un pas de côté pour avoir une autre vision

Mon travail quotidien au rucher est réalisé sur une base naturelle, avec respect pour l'abeille noire locale, la biodiversité et un résultat plus sain. Respecter le monde vivant, particulièrement celui de l'abeille locale endémique. D'une pratique apicole saine faite de bon sens qui donnera naissance à un miel pur dans son écrin de cire. C'est seulement au terme de ce travail que l'on peut parler de miel naturel.
La préparation pour l'hiver des ruches se fait par un contrôle des réserves alimentaires. Si une colonie n'a pas un apport suffisant en nectar et en pollen. Nous pratiquons l'équilibre qui consiste à prendre une trame de nourriture dans une ruche forte pour le donné à une ruche faible. Si cela n'est pas possible, en raison de conditions climatiques défavorables (lorsque la survie des colonies est menacée). Ce n'est donc que dans ce cas que nous ajoutons du sirop afin de compenser le manque. Le sirop est fait de miel et de pollen, c'est le seul aliment que je donne aux abeilles.

Ils disent que les abeilles noires sont agressives. ! 
Balivernes, elle est seulement semi-sauvage et nous le fait savoir. Au moment de la visite du rucher. Vous n'êtes pas chez vous, mais sur leur territoire et c'est elle qui décide de vous laisser pénétrer dans leur intimité car vous devez être un observateur ! Je vais voir mes abeilles sans gants, ce qui me permet d'avoir un contact direct avec celles-ci. Parfois elles me font signe en sautant sur ma main, sans me piquer, qu'elles ne veulent pas être dérangées, et ensuite je sais que je dois m'équiper.

Le choix de l'espèce en lien avec mes convictions

L’abeille noire est adaptée à notre climat de montagne et connue pour ses qualités rustiques.

Je sélectionne des colonies d'abeilles noires endémiques (locales), une race adaptée à notre climat de montagne depuis la création, elles sont reconnues pour leurs qualités rustiques. Cette espèce conserve énormément de pollen et de nectar et consomme relativement peu de réserves. Elle est très économe, ce qui est un avantage certain lorsque l'hiver joue en prolongation au début du printemps.

Il est absurde pour moi d'être dans l'apiculture naturelle et de travailler avec une abeille d'importation ou hybride. La sélection de l'abeille noire de la région devrait être obligatoire pour tout apiculteur qui choisit l'apiculture biologique. Voici mes convictions les plus profondes.
Pour moi, l’appellation naturelle c’est garantir un miel de haute qualité en utilisant des pratiques différentes de l’apiculture conventionnelle et de garantir le bien-être des abeilles noires. C’est se passer de la pharmacopée.Réservation essaim

Le cadre à jambage et la cire naturelle 

Je travaille avec ce qu’on appelle le cadre à jambage. Il s'agit d'un renforcement qui traverse le châssis du début à la fin et qui permet aux abeilles noires de construire leur propre cire. Elles évoluent en environnement naturel, sans produits chimiques. J'ai posé un cadre vide le 5 avril 2020 et le 10 avril, il est à 90% construit (voir photos)

Chaque année, les abeilles natives construisent les cires des nouveaux cadres introduits dans la ruche, à raison de trois par année. Cette rotation permet aux abeilles endémiques de se trouver dans un milieu sain et naturel sur une base permanente.
Je ne conserve que les cires d’opercule (Cire qui ferme l’alvéole de miel sur les cadres d'haussette Bernard). Cette cire est destinée à la fabrication de petites bandelettes de cire, que je fixe sur le cadre à jambage à l’aide de la burette de cire chaude pour guider les abeilles dans leur construction des alvéoles. J'utilise le même principe pour le miel en rayon des petits cadres de bois où les abeilles fabriquent une cire pure.

Le miel pressé, c'est magnifier le nectar de nos abeilles 

 pressoir inox, un procédé avant-gardiste pour mettre au goût du jour un vrai miel pressé
La récolte du miel est strictement réglementée. Cela commence par l’hygiène. De quelle façon les miels sont-ils recueillis et récoltés? Quels outils sont utilisés pour prélever ce précieux nectar (presse ou extracteur)? Je n'utilise pas d'extracteur (centrifugeuse), car ceci provoque l'oxydation avant que le miel soit mis en pot. Je préfère presser mes miels à froid pour ne pas altérer leur qualité exceptionnelle et leur goût incomparable.

Conservation du miel

La récolte débute lorsque le miel atteint une teneur en humidité d'environ 18 % (à l'aide d'un réfractomètre). Je veille à une production saine, un produit noble, qui n'a subi aucune altération, car les cires sont pressées lentement pendant 6 heures afin de récolter un miel d'exception. Tout en respectant l'environnement, j'utilise uniquement des bocaux en verre et j'ai mis en place un service de dépôt (pour les clients locaux).Boutique

Prophylaxie des maladies et traitement du varroa 

Pour lutter contre ce parasite je laisse mes ruches avec la plaque de fond fermée à l’année
Prophylaxie des maladies

Ceci exige une prévention et un suivi constants, sans l'utilisation de molécules chimiques. Si une colonie est infestée, je fais appel aux remèdes naturels, comme les huiles essentielles.

Afin de combattre ce parasite, je laisse mes ruches complètement fermées. L'entrée de la ruche est réduite, la plaque inférieure demeure en place toute l'année (même en cas de vague de chaleur). De cette façon, la colonie peut maintenir une température chaude à l'intérieur de la ruche. De cette façon, on observe peu de varroas, voire aucun. En cas d'infestation d'une ruche, on peut utiliser du thymol ou de l'acide formique.

L’apiculture naturelle : un gage de qualité

On travail sans les gants, c’est plus agréable. Les abeilles noires sont magnifiques et sereine.

L’apiculture naturelle prend en compte tous ces facteurs de production, de manière à vous garantir, à vous consommateur, un miel d’exception.

Pour aller plus loin dans la démarche, engagez-vous ! Devenez «consom’acteur»!

Comment ?


En achetant du miel ou un essaim élevé de manière naturelle chez un apiculteur qui collabore avec l’abeille noire endémique (locale). Vous aurez la certitude d’acquérir un essaim de qualité et de produire un miel noble et d’une rare qualité.


Avec les essaims, vous participez directement à la sauvegarde de l’abeille "Apis mellifera mellifera L1758", dite abeille noire, qui habite notre région depuis la nuit des temps.

Cette espèce est malheureusement en voie de disparition. Depuis le boom économique de l’après-guerre, la grande mode est de travailler avec des races importées ou hybrides. De plus, de mauvaises pratiques apicoles ont été adoptées dans un objectif de productivisme à outrance. Elles n’ont fait qu’aggraver la situation de l’abeille noire.

Je ne blâme pas l’ancienne génération, mais je pense qu’on peut faire autrement. Je reste optimiste, car de nouveaux apiculteurs s’installent avec une nouvelle vision, plus respectueuse des abeilles et plus écologique. Protéger la planète, c’est prendre soin de la biodiversité et de tout ce qui nous entoure, y compris notre abeille noire jurassienne endémique !

Composition des produits de la ruche

Gelée royale au fond de la cellule pour nourrir la reine

La gelée royale : le super-aliment

Substance blanchâtre sécrétée par les abeilles nourricières, elle est l’aliment principal des jeunes larves après leur éclosion et durant les 3 premiers jours de vie. C’est aussi l’unique nourriture de la reine durant toute sa vie, qui est 50 fois plus longue que celles des ouvrières ! Les abeilles ne produisent que ce dont elles ont besoin et ne font pas de réserve : c’est donc un produit rare, qui contient les protéines et les nutriments du pollen ingérés par les abeilles. C’est une source extraordinaire d’éléments nutritifs et métaboliques.

La propolis

Propolis puer récoltée a l'aide d'une plaque spécifique

L’antiseptique naturel

La propolis est une substance résineuse végétale que les abeilles récupèrent au printemps et à l’automne sur les bourgeons de certains arbres. La résine est ensuite mélangée à des sécrétions salivaires et à de la cire. Les abeilles en recouvrent les parois de la ruche et les cellules de pontes pour éviter toute contamination microbienne. La composition de la propolis est complexe elle contient plus de 300 composants dont : de la résine, de la cire, du pollen, des huiles essentielles, des minéraux et des oligo-éléments.

Le pollen

Récolte de pollens avec avec grille à pollen

Source de protéines

Le pollen, différent selon chaque espèce de plante, est l’élément fécondant mâle de la fleur. Lors du butinage, le pollen s’accroche aux poils de l’abeille. Elle le rassemble ensuite sous forme de pelote sur ses pattes arrière. Le pollen sert, comme la gelée royale, de nourriture aux jeunes larves et aux abeilles. Elles en font des réserves et le stockent dans des cellules en cire fermées de façon hermétique par de la propolis. Source de protéines pour les abeilles, le pollen a des vertus stimulantes pour l’organisme.

Le miel

Présentation du miel pressé

Réserve d’énergie

Le miel est fabriqué à partir du nectar de fleur ou du miellat butinés. La récolte est stockée dans le jabot puis transformé grâce aux secrétions salivaires des abeilles. Les abeilles butineuses transfèrent leur récolte de nectar ou miellat aux ouvrières qui l’absorbent puis la régurgitent à nouveau à une autre ouvrière jusqu’à ce que le nectar soit transformé en miel. Elles le stockent ensuite comme source de nourriture dans les alvéoles de la ruche. Le miel est asséché grâce aux battements de leurs ailes et maintenu dans de bonnes conditions de conservation en fermant les alvéoles avec de la cire. La composition du miel varie selon la ou les fleurs butinées.

La cire

Présentaion de la cire fabriquée par les abeilles noires

Matériau polyvalent

La cire est un élément produit par l’abeille elle-même, au niveau de sa glande abdominale cirière. Mastiquée par les mandibules et enrichie de pollen et de propolis, elle devient le matériau de construction de la ruche. L’Homme a su utiliser ses nombreuses propriétés physiques autant pour la création d’objets (bougie, matériaux agrippant, enduction de tissus...) que dans les cosmétiques.

Contact :

Le miel des abeilles

4 Route principale du bois Laurent

39190 Augea

France

Tél:+33/  06 32 58 28 00

Siret: 39093649000031

Pour m'écrire

Terme & conditions
Politique de confidentialité

Paiements :

Chèque, carte bancaire, virement

Payement 100% sécurisé par carte bancaire

Crédits © 

Documents et modules : Emmanuelle VERNAY ©

Photos, textes et montages vidéos :

Frédéric BILLARD et Anouk CHALUMEAUX ©

Site entièrement traduit par Anouk CHALUMEAUX ©

Editeur du site:

miel-des-abeilles.com

Politique de confidentialité

Toute copie, même partielle, des photos, textes où vidéos, est interdite.

© Copyright Anouk Chalumeaux . Tous droits réservés.